6 avril 2021
- Enregistrer
Tres Hombres

Moments rares (Par Hanjo van Weerden)

Ce sont des moments rares, être seul sur le pont...

Quand le reste de votre quart est en cuisine pour un sandwich ou dans la salle de navigation, c'est un moment de quiétude pour le timonier du Tres Hombres. Le vent, les nuages et l'eau autour de vous. Ici et là, un grincement ou un craquement de la corde en mouvement. Vous tournez le gouvernail et le navire répond. Vous et le navire seuls sur l'océan.
Mais un peu plus tard, vous avez à nouveau des gens autour de vous, qui parlent, travaillent ou vous demandent s'ils peuvent enfin diriger à nouveau et le moment est terminé...

Au fait, j'ai été promu. Maintenant que Ruth a signé en République Dominicaine, je suis le responsable scientifique du Tres et je suis responsable du prélèvement des échantillons de phytoplancton - aussi longtemps que le temps le permet et que les outils durent. Aujourd'hui c'est une journée calme, donc c'est à nouveau possible, après deux jours de fortes vagues. J'accroche le filet d'échantillonnage par-dessus bord, j'enregistre la vitesse, la date, l'heure et la position géographique, je jette l'eau collectée - avec, avec un peu de chance, du plancton microscopique - dans le tube à essai et je nettoie le tout à nouveau.
"Baleine!" Une baleine à fanons se fait entendre. On voit juste l'animal sur tribord, un peu en arrière, une petite nageoire dorsale. Tout le monde regarde, le timonier est déçu d'être désormais à la barre et de ne pas pouvoir regarder.
La baleine arrive derrière le navire. « Là, tu l'as vu ? Puis, du côté bâbord, cela revient, et encore et encore. Tout le monde accompagne l'animal vers le pont avant. Puis l’animal se retourne et nous le voyons se relever en nageant loin de nous.
Peu de temps après, un autre. "Là-bas! Oh, il y en a deux ! » Une mère et son petit émergent ensemble, mais malheureusement pas de manière répétée.
Retour au travail alors.

Chien de garde : Il y a une certaine résurgence du mal de mer et quelqu'un est de garde en vacances, donc au final nous sommes trois à veiller : Andreas, Clément et moi. Ce fut une journée chargée : le hunier aurique, le foc extérieur, le haut de mât et la trinquette principale ont été démontés et emballés. Mais maintenant, le soir, c'est calme et nous connaissons tous les trois les tenants et les aboutissants du navire.

«Juste la nuit et de l'eau», dit Andreas. Une couverture nuageuse grise cache les étoiles et la lune. Une fois le thé terminé, Andreas pense qu'il est temps de mettre les voiles. Nous jouons à pierre-feuille-ciseaux pour savoir qui doit monter pour retirer le mât supérieur et la trinquette. Je perds et je grimpe. Lâchez la première trinquette de plateforme et continuez vers le sommet. Là-haut sur le mât, c'est comme un mauvais métronome, tu fais des allers-retours comme ça.
A bâbord, à l'horizon, j'aperçois encore les feux supérieurs d'un pétrolier, le drapeau libérien. Je me tiens sur le bramra avec un coude enroulé autour d'un pardon et desserre les attaches. Puis autour de la tige et de l'échelle de Jacob de l'autre côté et le même chant. Alors que je descends, la trinquette est déjà déployée. La drisse est coupée, j'entends les leash glisser sur l'étai. La voile se déploie. Une fois en bas, Clément et moi desserrons les poutres et pannes et retirons les boulons. Ensuite, nous coupons la drisse, la braisons soigneusement et la ronce supérieure est à nouveau belle et pleine de vent.
Puis Andreas monte sur le bout-dehors pour desserrer le foc extérieur, pendant que je reprends la barre. Une fois revenu, il reprend la barre et je me dirige vers la drisse, tandis que Clément se tient au tour. Pour rattraper la chute, Andreas s'avance rapidement : le navire se dirige tout seul. Une fois le piège posé, j'aide Clément avec le tour.

Un moment de repos, puis Andreas : « Peut-être aussi le hunier ?
«Pourquoi pas», répond Clément. Alors hop, c'est parti. Andreas rit : « la voile, c'est amusant. »

C'est comme ça.

 

Aimez-vous lire les aventures de notre équipage? Imaginez être là lorsque vous dégustez nos produits chez vous !

Actualités similaires

Fermer la porte des Caraïbes
22 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Fermer la porte aux Caraïbes (Capitaine Anne-Flore)

Comme prévu, nous avons été frappés par un front. Nous fermons la porte des Caraïbes et ouvrons la...
Contre le vent
12 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Contre le vent (Jordan Hanssen)

Au pire, ce vaisseau est un objet fascinant. Avec ses voiles levées, au galop sur la mer, il est une chose...
En route vers la République Dominicaine
1er mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

En route vers la République Dominicaine (Capitaine Anne-Flore)

Le soir, un vent favorable revint nous amener sur la mystérieuse île de Los Aves. Pendant de nombreuses années,...
Lignes floues
15 février 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Lignes floues (Kit Schulte)

Où et quand une chose se termine-t-elle et une autre commence-t-elle ? J'avais imaginé des lignes floues, mais j'ai vite compris que tout...

S'inscrire à la Newsletter

Si vous vous inscrivez à la newsletter, nous serons les premiers à vous informer lorsque nous publierons de nouveaux itinéraires de navigation. Le Fairtransport « Sailmail » regorge d'aventures de navigation passionnantes, de produits exotiques et des dernières nouvelles sur les navires et leurs événements. Vous ne pouvez pas manquer celui-ci !