16 février 2022
- Enregistrer
Tres Hombres

Cargaison de natation : salée, moite et satisfaisante – par Nadine Gamerdinger

Trois mois se sont donc déjà écoulés depuis que nous avons quitté Den Helder.

Nous avons visité plusieurs ports et villes, survécu au golfe de Gascogne, longé une île volcanique et traversé l'océan Atlantique.

Nous arrivons enfin aux Caraïbes. Pour être honnête, il m’a fallu un moment – et un autre regard sur la carte – pour réaliser où nous en étions. Si loin de chez moi, mais je me sens toujours chez moi.

Le « bateau pirate » a atteint sa destination, prêt à remplir son ventre des meilleurs rhums.

Charger les barils dans les ports de La Palma et de la Barbade – entourés d'immenses navires de croisière – était impressionnant, mais laissez-moi vous raconter une histoire sur la nage des barils du bateau à la plage, et retour !

L'approche de la magnifique île de Marie Galante a vraiment l'air d'être tirée d'un film. Une eau cristalline, des plages de sable blanc vides, des palmiers et des tortues qui sortent la tête de l'eau de temps en temps. Nous avons jeté l'ancre dans la baie à côté de Saint-Louis et sorti les fûts vides de la cale pour préparer le déchargement du lendemain matin.

D'abord une petite explication. Pourquoi baignons-nous les barils ?

Sur un cargo à voile sans moteur, comme Tres Hombres, nous aimons rester le plus possible dans cet esprit. Ainsi, chaque fois que cela est possible, nous utilisons notre propre force musculaire au lieu de brûler de l’essence. C'est aussi une tradition du cargo à voile d'autrefois que nous aimons perpétuer et célébrer à Tres Hombres. À l’époque où il n’y avait pas de grands ports industriels, il était normal de jeter l’ancre, de jeter les barils par-dessus bord et de les nager jusqu’au rivage.

Enfin et surtout, c'est très amusant et un moment fort pour toute l'équipe et toutes les personnes qui viennent nous regarder et parfois aussi nous rejoindre.

Une journée de travail à bord de Tres Hombres

6:30

Se réveiller au lever du soleil, déguster du porridge et du café au petit-déjeuner.

7:00

J'ai laissé tomber le premier baril par-dessus bord. J'ai saisi ma chance et j'ai attrapé le premier tonneau, suivi de trois autres nageurs et d'une sirène (oui, vous avez bien lu, une sirène !). Profiter d'une belle baignade, face à une petite île paradisiaque des Caraïbes, et regarder passer les petits poissons. Quelle façon de commencer une journée de travail.

7:20

Après 20 minutes de baignade nous atteignons la plage abandonnée. Nous avons sorti les fûts de l'eau et les avons transportés à travers une petite forêt de palmiers jusqu'aux camions de la distillerie. Avec les gens du Père Labat, nous avons déchargé nos tonneaux et c'est parti pour le remplissage.

9:00

Notre Capitaine François a rejoint l'équipe de la Distillerie Père Labat et a lui-même rempli les fûts. La Distillerie Père Labat est l'une des trois distilleries de l'île qui produit du Rhum Agricole directement à partir du jus de canne à sucre.

Quelques jours après le chargement des fûts, nous avons visité la distillerie et avons pu avoir un aperçu de leur processus de production et bien sûr goûter certains de leurs délicieux rhums.

12:00

Après quelques heures, les barils étaient de retour à la plage, prêts à être emportés vers le navire.

Pour décharger les fûts du camion, nous avons utilisé l'aide d'une petite grue car une fois remplis, ils pèsent environ 250 kg. La raison pour laquelle nous les avons pesés est pour le contrôle qualité, pour connaître leur poids à la sortie de la distillerie puis leur poids à leur arrivée à Amsterdam. Lors du passage, une évaporation du rhum se produit, rendant le fût plus léger. C'est ce que nous appelons la part de l'ange.

12:30

En faisant rouler les barils à travers la forêt de palmiers et sur la plage, notre équipe de nageurs était prête à reprendre le relais. C'est un travail difficile car nous devons les rouler d'une manière spéciale, pour être sûr que le liège ne reste pas coincé dans le sable. Si vous vous approchez du bouchon, vous pouvez déjà sentir le rhum à l’intérieur. Nager avec des barils pleins est le plus simple avec au moins deux personnes, pour pouvoir les pousser à travers les vagues et vers le navire.

13:00

De retour à notre Dame Noire, comme on aime la surnommer à bord, l'autre partie de l'équipage a déjà préparé les cordages et les chaînes pour hisser les fûts hors de l'eau. Maintenant, la partie moite commence. Les tonneaux doivent être chargés avec précaution, ils sont presque aussi lourds qu'un bébé éléphant. Une bonne communication et un travail d’équipe sont les clés d’un chargement satisfaisant pour que les fûts soient bien rangés et arrivent à bon port à destination – qui pourrait être votre salon !

Le soleil se couche maintenant pour une autre journée aventureuse. Nous terminons la journée cargo par une baignade plus rafraîchissante dans les eaux turquoise, en levant un verre du rhum stellaire de l'année dernière, toutes les mains trinquant ensemble : Longue vie à Sail Cargo !

Aimez-vous lire les aventures de notre équipage? Imaginez être là lorsque vous dégustez nos produits chez vous !

Actualités similaires

A day on De Tukker
7 juin 2024
Enregistrer
De Tukker

A Day on De Tukker (Victoria Mahoney)

As I wake up for my 4 AM watch, traces of deep sleep still linger. Already, the dream I just...
Naviguer le ventre plein
26 avril 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Naviguer le ventre plein (Capitaine Anne-Flore)

Des feuilles de chou géantes et des peaux de bananes des Açores rattrapaient le navire tandis que le coucher du soleil tombait de plus en plus tard. Après quelques...
Fermer la porte des Caraïbes
22 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Fermer la porte aux Caraïbes (Capitaine Anne-Flore)

Comme prévu, nous avons été frappés par un front. Nous fermons la porte des Caraïbes et ouvrons la...
Contre le vent
12 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Contre le vent (Jordan Hanssen)

Au pire, ce vaisseau est un objet fascinant. Avec ses voiles levées, au galop sur la mer, il est une chose...

S'inscrire à la Newsletter

Si vous vous inscrivez à la newsletter, nous serons les premiers à vous informer lorsque nous publierons de nouveaux itinéraires de navigation. Le Fairtransport « Sailmail » regorge d'aventures de navigation passionnantes, de produits exotiques et des dernières nouvelles sur les navires et leurs événements. Vous ne pouvez pas manquer celui-ci !