4 décembre 2019
- Enregistrer

Choses que nous faisons sous surveillance (Karsten Babucke/Stagiaire)

Le système de surveillance à bord est divisé en cinq quarts. Il y en a deux le jour et trois la nuit. Habituellement, nous surveillons la mer et attendons la prochaine commande, formons les stagiaires et nettoyons.
Mais parfois, la montre devient très longue car il n’y a rien d’autre à faire que regarder.
Certains d’entre nous essaient simplement de sécher leurs sox ou de faire la vaisselle. Mais si ces choses sont également faites, nous devenons de plus en plus créatifs. Nous commençons des jeux et faisons des listes.

Nous planifions la liste de lecture pour notre prochaine fête d'arrivée. En raison du temps fort de ces derniers jours, nous attendons beaucoup votre arrivée avec impatience. Il nous faut donc de la bonne musique pour notre arrivée !

La liste est un joli mélange de beaucoup de conifères et de quelques chansons liées à la voile, car chaque membre de l'équipage a des idées pour cela. Donc ça commence par « c'est un pirate » et continue avec quelques chansons shanti, il y a des chansons autrichiennes drôles et des chansons sympas des années 80. Et une chanson folle sur le fait de se charger.

Nous avons également commencé quelques jeux. Le premier est le jeu de la corde. Quelqu’un dit une corde et les autres doivent trouver la bonne. C’est un bon exercice pour que les stagiaires apprennent les ficelles du métier et leur fonction.
Il y a aussi le jeu de surveillance, celui qui a obtenu le plus de points gagne. Un observateur obtient des points s'il voit un cargo, une étoile filante, un dauphin, une baleine ou un arc-en-ciel. Les stagiaires sont en fait en tête de liste parce qu'ils ne font que regarder. Les Mates sont juste derrière. Mais surtout, la Starbordwatch est la meilleure. Ils ont trouvé un poisson volant, un arc-en-ciel nocturne, qui est apparu avec un fort clair de lune et un peu de pluie – bien sûr.

Les montres passent donc et nous nous dirigeons vers La Palma. Aujourd'hui, nous nettoyons le bateau, il n'y a donc pas beaucoup de place pour des jeux fous. Mais nous ne savons jamais quand arrivera la prochaine dépression ou tempête météorologique. Nous sommes prêts à tout.

Bonne chance et au revoir, le Tres Hombres Crew.

Actualités similaires

Fermer la porte des Caraïbes
22 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Fermer la porte aux Caraïbes (Capitaine Anne-Flore)

Comme prévu, nous avons été frappés par un front. Nous fermons la porte des Caraïbes et ouvrons la...
Contre le vent
12 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Contre le vent (Jordan Hanssen)

Au pire, ce vaisseau est un objet fascinant. Avec ses voiles levées, au galop sur la mer, il est une chose...
En route vers la République Dominicaine
1er mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

En route vers la République Dominicaine (Capitaine Anne-Flore)

Le soir, un vent favorable revint nous amener sur la mystérieuse île de Los Aves. Pendant de nombreuses années,...
Lignes floues
15 février 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Lignes floues (Kit Schulte)

Où et quand une chose se termine-t-elle et une autre commence-t-elle ? J'avais imaginé des lignes floues, mais j'ai vite compris que tout...

S'inscrire à la Newsletter

Si vous vous inscrivez à la newsletter, nous serons les premiers à vous informer lorsque nous publierons de nouveaux itinéraires de navigation. Le Fairtransport « Sailmail » regorge d'aventures de navigation passionnantes, de produits exotiques et des dernières nouvelles sur les navires et leurs événements. Vous ne pouvez pas manquer celui-ci !