9 avril 2020
- Enregistrer
Tres Hombres

Ahoy (par le capitaine Wiebe Radstake)

Nous sommes désormais à 21 jours de mer. Tout d’abord, nous avons quitté la mer des Caraïbes par le passage de Mona.

Grains et navigation à fond dans les premières vagues océaniques. Après, nous avons navigué au près jusqu'aux hauteurs des Bermudes. Nous avons vu les lumières des phares au loin et entendu la radio des Bermudes informer les navires aux alentours que si vous vouliez visiter les îles, vous deviez vous mettre en quarantaine. Nous avons notre propre petite quarantaine saine et heureuse à bord ici, au milieu de l'océan.
Nous surfons sur l'océan et gardons la tête claire : au lieu de regarder la télévision et Internet, nous regardons les vagues et le ciel océanique.
Au lieu d'acheter du papier toilette, nous réglons les voiles pour avancer le plus vite possible : destination Horta.

Jusqu'à il y a quelques jours : Pedro du café Peter Sports a informé que le port de Horta était ouvert mais que l'équipage n'était pas autorisé à débarquer. Nous pouvons apporter du ravitaillement et de l'eau au navire et l'amarrer sur un quai de quarantaine spécial : c'est tout. Donc pas de jeu de rock n roll et de danse sur les tables de Peter Sport, pas de tableau Tres Hombres 2020 ou d'écriture de mon nom sur le tableau des Capitaines de Jorne, pas de moyen de récupérer mon courrier du bureau de poste des marins spéciaux.
Et comme nous avons des vents favorables, pour l'instant, j'ai décidé de faire cette traversée sans s'arrêter aux Acores. Nous avons suffisamment de nourriture, d'eau et de gaz à bord pour encore quatre semaines. Nous voilà désormais rentrés chez nous : pour l'équipage et le navire, mieux vaut rester au rythme de l'océan et avoir Amsterdam comme destination. Boca Chica jusqu'à Amsterdam environ 5000 milles marins, ce sera une traversée inoubliable.

À partir d'aujourd'hui, nous nous dirigerons vers le nord pour contourner les hautes pressions de la Gascogne et des Acores et dès que nous aurons la bonne altitude, nous essaierons d'abord de nous diriger vers l'ouest pour atteindre d'abord Land's End et Lizard Point, après avoir espéré avoir du bon vent pour traverser la Manche et la mer du Nord. Pour l’instant, nous rejoignons l’océan, cette fois même sans pollution aérienne.
Tout le meilleur des Tres Hombres

Capitaine Wiebe Radstake

Actualités similaires

Fermer la porte des Caraïbes
22 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Fermer la porte aux Caraïbes (Capitaine Anne-Flore)

Comme prévu, nous avons été frappés par un front. Nous fermons la porte des Caraïbes et ouvrons la...
Contre le vent
12 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Contre le vent (Jordan Hanssen)

Au pire, ce vaisseau est un objet fascinant. Avec ses voiles levées, au galop sur la mer, il est une chose...
En route vers la République Dominicaine
1er mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

En route vers la République Dominicaine (Capitaine Anne-Flore)

Le soir, un vent favorable revint nous amener sur la mystérieuse île de Los Aves. Pendant de nombreuses années,...
Lignes floues
15 février 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Lignes floues (Kit Schulte)

Où et quand une chose se termine-t-elle et une autre commence-t-elle ? J'avais imaginé des lignes floues, mais j'ai vite compris que tout...

S'inscrire à la Newsletter

Si vous vous inscrivez à la newsletter, nous serons les premiers à vous informer lorsque nous publierons de nouveaux itinéraires de navigation. Le Fairtransport « Sailmail » regorge d'aventures de navigation passionnantes, de produits exotiques et des dernières nouvelles sur les navires et leurs événements. Vous ne pouvez pas manquer celui-ci !