27 novembre 2019
- Enregistrer

De retour à bord (Wiebe Radstake)

De retour à bord (Wiebe Radstake)

De retour à bord, après avoir voyagé quelques jours vers le sud en bus, blablacar, auto-stop et train, Suzan, ma femme et moi sommes arrivés à bord à Baiona en Espagne. Ne pas vouloir voyager en avion est tout un défi, mais je préfère voir des pays aussi beaux depuis la fenêtre du train que les aéroports qui sont les mêmes partout dans le monde.

C'est toujours un moment privilégié avant de monter à bord pour une durée plus longue. Quelques mois loin de chez moi, de mes amis et de ma famille, loin de ce monde. Plus besoin de nourrir les poules mais de tenir son assiette dans la cuisine, plus de traverser la boue zélandaise jusqu'au bûcher mais un tour de proue dans les vagues salées. La vie quotidienne est à nouveau axée sur les bulletins météorologiques et non sur Internet avec toutes ses informations vides de sens. Certaines choses restent les mêmes : lire un livre quand on n'est pas de service, jouer de la guitare dehors, écrire des morceaux pour plus tard.

Les Tres Hombres se portent bien, l'équipage et les stagiaires travaillent bien ensemble pour resserrer le gréement, les lignes de pied sont à nouveau resserrées, la cuisine est approvisionnée tandis que la cuisson des aliments se poursuit.

Je fais ma ronde pour voir comment va l'équipage, s'il passe un bon moment, s'il a besoin de quelque chose pour la prochaine traversée. Avec le maître d'équipage Jeroen, je discute de l'état technique du navire, du gréement et des outils, avec Paul et Adam les timoniers, nous discutons de la navigation et de l'état du groupe. Je discute avec la cuisinière Soraia pour savoir s'il y a suffisamment de nourriture, si la cuisine se passe bien et s'il y a suffisamment d'aide.

Cette semaine 5 nouveaux stagiaires monteront à bord, avec eux nous préparerons le navire, ils apprendront les voiles, les lignes recevront des cours de navigation à bord d'un navire à gréement carré. Nous chargerons également 28 fûts vides pour les remplir du meilleur rhum de La Palma, de la Barbade, de la Martinique et de la République Dominicaine.

La météo, les marées et les distances sont examinées ensemble et il sera bientôt temps de prendre la mer. Il ne reste plus qu'à attendre encore un peu les vents du nord qui nous amèneront à La Palma. Nous sommes tous impatients de sortir sur l'Atlantique ! 

Actualités similaires

A day on De Tukker
7 juin 2024
Enregistrer
De Tukker

A Day on De Tukker (Victoria Mahoney)

As I wake up for my 4 AM watch, traces of deep sleep still linger. Already, the dream I just...
Naviguer le ventre plein
26 avril 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Naviguer le ventre plein (Capitaine Anne-Flore)

Des feuilles de chou géantes et des peaux de bananes des Açores rattrapaient le navire tandis que le coucher du soleil tombait de plus en plus tard. Après quelques...
Fermer la porte des Caraïbes
22 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Fermer la porte aux Caraïbes (Capitaine Anne-Flore)

Comme prévu, nous avons été frappés par un front. Nous fermons la porte des Caraïbes et ouvrons la...
Contre le vent
12 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Contre le vent (Jordan Hanssen)

Au pire, ce vaisseau est un objet fascinant. Avec ses voiles levées, au galop sur la mer, il est une chose...

S'inscrire à la Newsletter

Si vous vous inscrivez à la newsletter, nous serons les premiers à vous informer lorsque nous publierons de nouveaux itinéraires de navigation. Le Fairtransport « Sailmail » regorge d'aventures de navigation passionnantes, de produits exotiques et des dernières nouvelles sur les navires et leurs événements. Vous ne pouvez pas manquer celui-ci !