7 janvier 2020
- Enregistrer

Tout est une question de perspective (Eva Meirsschaut/Stagiaire)

C'était dans l'après-midi du samedi 4 janvier que notre montre s'est réveillée de notre précieux sommeil une demi-heure avant l'heure du réveil. Aucune explication, seulement le message que le capitaine exigeait notre présence sur le pont immédiatement. Maintenant, si vous parvenez enfin à dormir six heures à peine après une double nuit fatigante, cette demi-heure semble être une éternité. Vous pouvez imaginer l'expression de nos visages lorsque nous sommes sortis du Foxhole.
La scène qui nous était offerte à ce moment-là semblait surréaliste, comme si nous étions encore en train de rêver. L'équipage avait mis le canot, un petit bateau à moteur qui est normalement stocké sur le pont, par-dessus bord et maintenant le capitaine et quelques autres membres de l'équipage faisaient des cercles autour du navire, prenaient des photos, criaient comme des fous et sautaient à l'eau. Ces derniers jours, la température montait lentement et cela faisait déjà un moment que nous avions envie d'une baignade rafraîchissante entre les travaux d'entretien. Malheureusement (et heureusement), le navire a toujours trop de vitesse pour pouvoir faire cela.
Il semblait qu’ils avaient trouvé un moyen très amusant de surmonter ce problème. J'avais hâte de monter dans ce bateau ! Lorsque le premier groupe est revenu, j’ai saisi ma chance et j’ai sauté le pas. Pendant que nous partions, la natation était la seule chose à laquelle je pensais au début – jusqu'à ce que je me retourne. Le voilà, dans toute sa splendeur, entièrement gréé de toutes ses voiles, comme s'il sortait tout droit d'un film de pirates déjanté. Comme les choses peuvent paraître différentes lorsque vous changez de perspective ! C'était notre maison depuis quelques semaines maintenant, mais c'était la première fois que nous pouvions tous la voir comme notre environnement nous voit : tout simplement magnifique. En même temps, j’ai été frappé par le fait que le navire avait l’air très petit. À ce moment-là, il me paraissait presque impossible que quinze personnes puissent vivre ensemble aussi longtemps sur une si petite parcelle de surface. Pourtant, nous le faisons.
En naviguant sur ce navire, cette parcelle de surface et les gens qui y vivent se transforment en un monde où toutes les choses que vous connaissiez auparavant semblent disparaître à l'arrière-plan. La vie devient magnifiquement simple : manger, dormir, travailler, répéter. Tout devient une affaire de groupe, nous dépendons tous les uns des autres. La balustrade en bois devient la frontière physique avec la seule chose qui se trouve à l'extérieur : l'océan. Sortir littéralement de ce monde était à la fois libérateur et effrayant. Sachant qu'il y a environ 4,5 kilomètres d'eau sous vous lorsque vous plongez, vous vous sentez très, très petit. Mais bon, est-ce que nous avons apprécié ! Nous sommes tous retournés dans notre monde trempés et avec un immense sourire sur nos visages.
Nous sommes maintenant sur l'eau depuis trois semaines et nous ne tarderons pas à revoir la terre ferme. Je ne suis pas sûr d’apprécier notre retour dans la civilisation. Ce monde de cordes, de voiles, de bois et d'acier et la famille que nous avons créée ici grandissent sur moi. Mais je suis sûr que je vais m'adapter à nouveau. C'est juste une question de point de vue.

Éva

Actualités similaires

A day on De Tukker
7 juin 2024
Enregistrer
De Tukker

A Day on De Tukker (Victoria Mahoney)

As I wake up for my 4 AM watch, traces of deep sleep still linger. Already, the dream I just...
Naviguer le ventre plein
26 avril 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Naviguer le ventre plein (Capitaine Anne-Flore)

Des feuilles de chou géantes et des peaux de bananes des Açores rattrapaient le navire tandis que le coucher du soleil tombait de plus en plus tard. Après quelques...
Fermer la porte des Caraïbes
22 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Fermer la porte aux Caraïbes (Capitaine Anne-Flore)

Comme prévu, nous avons été frappés par un front. Nous fermons la porte des Caraïbes et ouvrons la...
Contre le vent
12 mars 2024
Enregistrer
Tres Hombres

Contre le vent (Jordan Hanssen)

Au pire, ce vaisseau est un objet fascinant. Avec ses voiles levées, au galop sur la mer, il est une chose...

S'inscrire à la Newsletter

Si vous vous inscrivez à la newsletter, nous serons les premiers à vous informer lorsque nous publierons de nouveaux itinéraires de navigation. Le Fairtransport « Sailmail » regorge d'aventures de navigation passionnantes, de produits exotiques et des dernières nouvelles sur les navires et leurs événements. Vous ne pouvez pas manquer celui-ci !